Lunettes à trous

Lunettes à trous


Lunettes à Trous

CHF 25.- quelque soit le model

                    

Principe de fonctionnement

votre oeil regarde et focalise au travers de chacun des trous (chaque image est nette) et votre cerveau compile une seule image qui se retrouve net

                                                                      

A quoi servent-elles ?

–       Elles favorisent le mouvement naturel des yeux : ces lunettes obligent les yeux à faire des petits mouvements permettant la focalisation, la fixation centrale, c’est-à-dire la vision précise et plus nette du détail ;

–       Elles augmentent l’irrigation sanguine ;

–       Elles contribuent au bon fonctionnement général des muscles oculaires et à la vitalité des yeux ;

–       Elles représentent un outil performant pour le suivi d’une rééducation naturelle des yeux, notamment pour inciter à la diminution de la puissance des verres de ceux qui portent des lunettes.

En résumé, on peut dire que les lunettes à trous arrêtent pour le moins la progression des problèmes de réfraction et améliorent pour le mieux l’acuité visuelle de celles et ceux qui les portent.

Combien de temps les porter ?

 Au début (pendant une à deux semaines), phase d’adaptation de 5 à 10 minutes par jour et de préférence dans un endroit où vous vous sentez à l’aise.

Ensuite, vous pouvez progressivement aller jusqu’à 1h d’affilée, si vous en ressentez le besoin.

 Pour quelles utilisations ?

Toute activité décontractante, ne nécessitant pas de mouvements précipités comme lire, se promener, regarder la télévision ou un film au cinéma, coudre…

Les porter après une longue conduite automobile est très appréciable.

De même pour atténuer les ondes négatives des écrans d’ordinateur ou pour diminuer la fatigue oculaire après un long moment rivé sur le PC ou le MAC. Un myope les utilisera pour voir au loin ou devant un ordinateur tandis qu’un presbyte ou un astigmate les portera pour lire ou pour ne pas forcer ses yeux devant un ordinateur par exemple. Les lunettes à trous peuvent servir également de lunettes de soleil. Dans ce cas, elles vous permettent de profiter des vraies couleurs des paysages et des objets croisés. Plus la lumière est vive, moins vous verrez le quadrillage des grilles.

Contre-indications 

Strictement interdites lors de la conduite de tout véhicule et pour lire avec un faible éclairage

 Fortement déconseillées pour des activités nécessitant une trop grande attention à l’environnement comme faire du sport, courir, traverser une rue, suivre un parcours accidenté. 

Historique

Si des peuples comme les Esquimaux, les indigènes des Philippines, ou les Aztèques avaient su créer des lunettes avec une fente de vision à partir de moules ou d’os d’animaux pour mieux percevoir leur environnement, les inventeurs à proprement parler des lunettes sont les chinois au Vème siècle avant J.-C. Le principe des lunettes  à trous : la lumière passe par des trous sténopéiques (orifices de l’ordre d’1mm2, faits d’air et entourés de plastique), traverse la pupille pour arriver directement sur la fovéa, sans accommodation. Les rayons lumineux divergents sont ainsi stoppés.

Qui est concerné par les lunettes à trous ?

Les lunettes à trous sont très bénéfiques pour les personnes ayant une anomalie de réfraction (myopes, astigmates, hypermétropes et presbytes).

Ces dernières, quand elles l’utilisent pour la première fois, après avoir porté pendant des années des lunettes ou / et des lentilles, en restent habituellement bouche bée.                                             Quand on porte ces lunettes, on a l’impression de voir à travers un filet, mais les objets deviennent plus nets, quel que soit le trouble réfractif. A force d’utilisation, la vision va devenir de plus en plus précise.

Les myopes perdent ainsi l’habitude de la fixité du regard. On ne peut en effet voir qu’une seule partie d’objet à la fois avec de telles lunettes à grilles.

Très utiles également pour les personnes ayant de la cataracte, car ces lunettes limitent les effets de la lumière qui les dérangent.

Pour les personnes ayant une très bonne vue, les lunettes à trous n’auront de réel intérêt qu’en cas de fatigue visuelle : les lunettes à trous étant des lunettes de repos pour les yeux.